VALEUR AJOUTÉE

pour la filière PORCINE

France Génétique Porc est l'organisation de la sélection porcine en France qui associe des organisations économiques et la recherchepour faire progresser la génétique porcine et répondre aux attentes des marchés, tant en France que sur les cinq continents où de nombreux partenariats génétiques sont développés.

Programmes
de sélection et diffusion
du progrès génétique

Les programmes de sélection sont définis pour répondre aux besoins de l'ensemble de la filière
à savoir :
• Rentabilité des élevages
• Qualités des viandes
• Qualité sanitaire des animaux
• Impact sur l'environnement

Pour cela des lignées spécifiques sont sélectionnées pour proposer des croisements adaptés aux spécificités de chaque marché. L'insémination artificielle permet d'optimiser ces programmes de sélection et de diffuser rapidement le progrès génétique dans tous les élevages.

 

 

SANITAIRE

Les services vétérinaires du Ministère de l'Agriculture garantissent le statut indemne des élevages pour
les maladies de la liste A de l'OIE (Maladie d'Aujezky, Pestes Porcines,…).

Un plan de surveillance des élevages de sélection et multiplication et des centres d'insémination apporte des garanties pour les maladies à fort impact économique.

Un groupe d'experts vétérinaires, animé par l'IFIP, effectue une veille permanente sur les maladies émergentes
et élabore ce plan
de surveillance.

 

Recherche – innovation

Le Département Génétique Animale de l'INRA, composé de 500 personnes, a une organisation unique au monde. Il est caractérisé par l'intégration de la génétique moléculaire et la génétique quantitative, et par une double activité dans l'analyse et la gestion de la variabilité génétique des populations d'élevage.

L'IFIP, composé de 100 personnes, est la courroie de transmission entre la recherche fondamentale
et les organisations économiques.
Ces deux instituts optimisent les programmes de sélection et innovent par l'intégration de nouvelles technologies comme la génomique.

 

 

Adaptation
produits-marchés

Les organisations économiques
(organismes de sélection, coopératives, abattoirs, transformateurs,…) et les organismes de recherche travaillent conjointement pour définir les indicateurs de qualités des produits afin de s'adapter aux exigences
des différents marchés et répondre aux exigences des consommateurs.